Blog

DEUX POEMES D'ENFANCE REPRIS

DEUX POEMES D’ENFANCE REPRIS

 

Quand je regarde un coucher de soleil, j’ai au fond du cœur une sensation de liberté.

(1990)

 

PETITS ET GRANDS

 

Une limace qui passe

Et qui laisse une trace -

C’est la trace des chômeurs

Qui font dans la lenteur.

 

Les petits gilets jaunis

Par la déveine et la pluie

Apprécient le vin autant

Que les grands.

 

Qu’est-ce que la nature ?

C’est un symbole d’aventures

Qui sait réjouir le pitre

Quand il la voit par la vitre.

 

Quel intérêt d’être célèbre ?

Là rêvent d’aller des enfants

Pour qu’un jour leur nom s’élève

Au-dessus des prairies du temps.

 

 

ROSE

 

La plus petite rose

Même si peu de chose

Sous la voûte céleste

N’est pas modeste ;

 

Et lors des jours de pluie

Elle se prend en selfie.

Toutes les fleurs mûrissent

Deviennent lisses,

 

Lorsque tout paraît clair

Tombe à bas la poussière ;

Quand le soleil revient

Je meurs de faim.

 

Les fleurs s’épanouissent

On les voit qui grandissent.

Suit la lutte infernale

Tout va normal.

 

Le cours de ma rivière

Se promène en chantant,

Je mange en l’arpentant

Le lion que j’ai pu tuer

 

Dans ma très haute sphère

Dans mon cher univers

Où l’on va travailler

Destin battant.

 

                                                                                               (1990-2019)