Petits textes perso

FEVRIER

FEVRIER

 

 

 

A Villeneuve-la-Garenne

Que j’ai eu de la peine.

 

J’adore les matins bleus et noirs

Foncés ou gris durcis

Les passants sont tous polis

Les immeubles sont dortoirs

 

A Villeneuve, les gens ont pensé

Elle passe en visite et vient enseigner

Quand le cœur vous saigne

On peut le cacher

On prend le bus

On pense et pas plus.

 

Sur l’étiquette de la vodka

Un bison broute l’herbe de Pologne

Dieu ! L’intérieur d’une jeune femme qui boit

C’est qu’elle sent trois deuils à la fois.

 

C’est battu, sans grogne -

Tout le monde est mort

Il n’y a qu’une attache

Entre l’œil et la larme

Et la hauteur des matins

Est plus petite que mon chagrin.  

 

A Villeneuve-la-Garenne

Que j’ai eu de la peine.

 

Lire la suite