SONNET DE VACANCES

SONNET DE VACANCES

 

 

 

Moments chauds d’un été que l’on retrouvera,

Nuages dissipés comme écharpe en détresse,

Front soulevé du ciel qui fait du bleu en liesse,

J’ai pour vous l’affection qu’on a pour un gros chat.

 

Des ronds jaunes et roux, des arbres en contrebas,

Un chat qui tend son dos en quête de caresse,

Le lac souriant de vert, où l’on nage en vitesse,

J’en ai eu la vision avant de venir là.

 

Paysage estival que mon cœur va servir

Si j’ai l’éternité qu’elle aille à mes loisirs

Ne pensons au travail que lorsqu’il le faudra,

 

Car quand la cloche sonne appelant au lycée

Le travailleur qui doit se mettre à la saignée

Nous sommes, mon été, dans de forts méchants draps.

 

 

                                                              Talant, juillet 2020.